comment-calculer-interet-assurance-vie

Comment calculer les intérêts d’une assurance-vie ?

Une assurance-vie est un produit de défiscalisation très prisée par les personnes voulant faire des épargnes, voulant protéger sa famille, se constituer un capital ou encore préparer sa retraite. Outre ces avantages, les privilèges de l’assurance-vie se trouvent aussi dans le rendement final que peut apporter une assurance-vie. Mais avant tout placement, il est d’emblée essentiel de comprendre le calcul des intérêts d’une assurance-vie afin de juger par soi-même si le placement est intéressant ou pas.

Rappel des principes de l’assurance-vie

L’assurance-vie est un contrat qui est conclu entre deux entités au bénéfice d’une tierce personne. Un contrat d’assurance-vie fait intervenir trois personnes. Ainsi en est-il du :

  • souscripteur qui est celui qui souscrit le contrat d’assurance et qui s’engage à verser à l’assureur, de façon régulière, les primes de l’assurance-vie, conclu dans le contrat ;
  • l’assureur qui est la personne qui s’engage à payer au bénéficiaire, en cas de décès ou en cas de vie, la somme convenue dans le contrat d’assurance ;
  • bénéficiaire qui est la personne qui doit recevoir le capital assuré.

Pour souscrire à une assurance, l’assureur devra faire le choix entre deux placements à savoir les fonds en Euros et les Unités de compte. Les fonds en Euros sont des contrats qui ne font intervenir qu’un seul support. En conséquence, le placement est plus sécurisé, mais le rendement est faible. Les contrats en unités de compte permettent par contre de faire des placements sur divers supports lors de la souscription à un contrat d’assurance-vie. Avec ce type de contrat, le placement est plus rentable, mais il n’est pas sécurisé.

Pour sortir du contrat, le souscripteur peut racheter totalement le contrat. Cependant, le rachat peut aussi être partiel.

Le calcul des intérêts pour un fonds en euros

Pour calculer les intérêts pour un fonds en euros, il faut faire la distinction entre le taux d’intérêt technique et la participation aux bénéfices. Le premier est calculé au jour le jour. C’est le minimum de rémunération proposé par un contrat d’assurance-vie. Le calcul du second quant à lui dépend de la performance de l’entreprise en une année et est versé sur le contrat d’assurance-vie chaque année. Il est à noter qu’avec ce type de contrat, les intérêts reçus par le souscripteur sont définitivement acquis.

Calcul des intérêts pour les unités de compte

Les contrats en unités de compte sont souvent faits sur des actions, immobiliers ou encore des obligations. Ainsi, les intérêts peuvent varier de jour en jour selon l’évolution du marché. Pour avoir un aperçu sur la rémunération issue des contrats en unités de compte, il faut se référer à la volatilité.

Le cas des intérêts composés

Pour les assurances-vie au PEL, le calcul de l’intérêt se diffère un peu. Ce produit est dit de capitalisation.  Ce principe veut que les gains obtenus chaque année viennent automatiquement accroître le capital investi. Ce dernier s’ajoute ensuite à la base de calcul, des intérêts de l’année suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *